Site Carpis

carpis_4
carpis_1
carpis_2
carpis_7
carpis_8
carpis_3
carpis_5
carpis_6
carpis_9

Site Carpis

Mraïssa-Carpis, nei pressi di Sidi Raïs, a Cap Bon, lMraïssa-Carpis, près de Sidi Raïs, au Cap Bon, l’antique Promunturium Mercurii, était une colonie julienne « Colonia Iulia Carpitana » fondée par César ou par Octave-Auguste (CIL, 1206 + 25417). Pline l’Ancien (V, 24) la situe entre Maxula (Radès), située sur les rives du golfe de Tunis, face à Carthage, et la ville portuaire de Missua (Sidi Daoud) qui était représentée sur la place des corporations d’Ostie. Carpis, ville portuaire, avait joué un rôle important dans l’économie inter-régionale et dans les échanges avec Rome, notamment avec le port d’Ostie. Les vestiges archéologiques de Carpis sont des mieux conservés du Cap Bon ; pour la plupart, ils sont ensevelis sous le sable, ce qui empêche une bonne lecture des rares monuments visibles et de la topographie de la cité. Des tombes taillées dans le roc sont datées de l’époque punique. Le mobilier funéraire serait datable de la fin du IVème s. ou du début du IIIème s. ava. J.-C. Les amphores constituent 70 % de la céramique punique reconnue sur le site. Parmi les monuments d’époque romaine, on signale en particulier :
L’amphithéâtre creusé dans les flancs d’une colline.
Le théâtre, élément majeur de la parure urbaine et dont il subsiste encore la cavea.
L’aqueduc, situé dans la partie sud-est du site, est conservé sur une longueur de 46 m.
Le grand bassin de forme quadrangulaire (L. : 33 m ; l. : 25 m ; h. conservée : environ 1 m)
Les thermes localisés dans la partie Nord-est du site, occupant une surface de 1260 m2.
Au nord du site, au niveau du cap, un môle aménagé est observé sur plus de mille mètres. Il doté de deux brises lames constituées d’enrochements visibles sous l’eau.

0