MISSION

Le projet CEFEL vise à créer un modèle innovant d’analyse et de réponse aux besoins du marché du travail, avec une référence spécifique au secteur du patrimoine culturel et aux figures professionnelles travaillant au sein des sites archéologiques. Il entend de cette façon réduire le phénomène de « mismatching », c’est-à-dire de non-satisfaction de la demande et de l’offre, grâce à la mise en place d’outils opérationnels pour la définition de l’offre de formation. Il entend également contribuer à la création d’entreprise et stimuler la demande de nouveaux emplois dans l’offre de biens et services innovants à offrir aux gestionnaires de sites archéologiques. Les deux territoires, Sicile et Tunisie, présentent des défis similaires (besoins en emploi des jeunes diplômés) et doivent réduire le phénomène du mismatching, ainsi que d’améliorer l’échange d’informations et la coopération internationale entre le marché du travail et les centres de formation. Le coeur du projet est le type d’approche fondé sur la construction participative de l’offre de formation. L’une des opportunités que le projet entend mettre en oeuvre est la diffusion (via la plate-forme numérique et une APP) de la connaissance des outils et programmes d’aide à l’intégration sur le marché du travail conçus principalement pour les titulaires d’une maîtrise en Tunisie. Il entend également soutenir la création d’entreprises et la création d’associations professionnelles pouvant s’intégrer dans le monde du travail pour les biens et services culturels. Il entend encore accompagner les entreprises et les aider dans la recherche des incitations et avantages accordés par l’État tunisien aux entreprises qui investissent dans des secteurs présentant un potentiel d’emploi élevé dans l’enseignement supérieur. Enfin, il entend offrir aux jeunes diplômés et titulaires d’une maîtrise dans le secteur des biens culturels la possibilité d’aborder de nouvelles thématiques pour un réalignement de leurs compétences, construit sur la base de la demande du marché du travail.